Du relatif inconvénient d’être Spider-Man

IcôneUne occasion de briller en société n’est jamais perdue !
Ce qui suit en dessous vous paraîtra sans doute inutile mais on a jugé nécessaire que vous le sachiez.

A l’ordre du jour: Les tracasseries anodines de Spider-Man en plein vol.

Vous ne le saviez pas, ou peut-être si mais vous aviez autre chose en tête, mais Hollywood est passée pionnière dans l’art du recyclage. En effet, dans quelques jours sortira dans tous les multiplexes qui se respectent le deuxième volet du reboot d’une franchise qui, par le passé, a déjà été une trilogie cinématographique couronnée de succès. The Amazing Spider-Man 2, suite logiquement numérique de The Amazing Spider-Man réalisée par Marc Webb sera donc visible en IMAX, en 3 D et, pour les plus modestes d’entre nous, en 2D tout ce qu’il y a de plus normal. APARTÉ Un type dont le patronyme anglais signifie tout de même « toile d’araignée » prouve que, chez Sony et Marvel, l’adaptation de comics est non seulement une affaire de gros sous MAIS AUSSI une affaire sérieuse FIN DE L’APARTÉ

Etre normal…Peter Parker aimerait bien l’être de temps en temps. Car, depuis l’aficionado pur et dur de L’Homme Araignée à celui qui hésite toujours à orthographier Spider-Man sans ou avec un trait d’union, l’adage est désormais internationalement reconnu: « Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités« . Certes. Dit comme cela, ça ne mange pas de pain et cela sonne tout de même sacrément solennel. Certes (bis), la perspective de devenir un super-héros peut faire rêver les enfants, voire susciter quelques vocations professionnelles, mais il faut être conscient qu’être un personnage tragique comme Spidey, cela n’est pas facile tous les jours. Surtout lorsque, en même temps, on est lycéen, orphelin, photographe émérite non reconnu, que l’on passe le plus clair de son temps pour un geek auprès du reste de son école et qu’il est désormais impossible d’aller à un cocktail mondain sans se faire voler le dernier petit four (voir la preuve photographique ci-dessus). Et comme si ce n’était pas suffisant, Spider-Man possède encore d’autres tracasseries. Elles ne sont pas forcément gênantes, encombrantes, ni même embarrassantes, mais elles sont simplement le révélateur de son arachnéenne anormalité qui, au quotidien, peut générer une certaine frustration.

Certains d’entre vous trouveront ce qui suit terre-à-terre; ce qui, venant d’un personnage qui passe le plus clair de son temps au-dessus du sol, pourra paraître ironique. D’autres jugeront cela bêtifiant et complètement inutile.

Qu’importe finalement, puisque tel est le but de cette rubrique…

Spidey final

cliché instantanément reproduit par Jeof

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s